Notre démarche

Le réchauffement climatique et la protection de l’environnement ont toujours été pour nous des préoccupations premières. 

Notre motivation se base sur plusieurs constats :

  • Les estimations du GIEC sur les conséquences de l'effet de serre donnent des évolutions de la température moyenne à la surface du globe comprises entre 1,1 à 6,4 °C et avec une forte probabilité comprise entre 1,8 et 4 °C 
  • En France, cette estimation va de 2,5 à 10 °C à l'horizon 2100 (source Marc Gillet, directeur de L'ONERC)
  • le gaz à effet de serre d'origine anthropique le plus significatif est le CO2 et son origine se trouve principalement dans la combustion d'énergie fossile et la déforestation tropicale
  • Le bâtiment résidentiel et tertiaire avec ses 43 % de consommation d'énergie finale représente environ 30 % des contributions d'émission des gaz à effet de serre pour la France.
  • Les ressources sur terre sont limitées et ceci est valable pour toutes les ressources, quelles soient énergétiques, alimentaires, d'origine métalliques ou autres.
  • L'énergie la plus économe et la plus vertueuse sur le plan environnemental est celle que l'on utilise pas !

Devant ces constats et les objectifs pris en 2003 de division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, il faut selon nous agir vite et bien

Nous prônons une rupture avec les pratiques antérieures par la mise en place de solutions globales respectueuses de l'environnement dans tous les sens du terme (efficience et efficacité des systèmes, performance des enveloppes, qualité de l'isolation, énergie grise, etc.)

Nous souhaitons aussi que les solutions se trouvent dans le comportement et l'innovation plutôt que dans des actions réglementaires qui apportent peu d'imagination.

Pour arriver à ce résultat, nous appliquons la démarche bien connue des Negawatt

  • La sobriété énergétique. « L’énergie la plus économe est celle que l’on ne consomme pas ». Toujours diminuer les besoins reste notre priorité et nous serons force de proposition à vos côtés pour atteindre cet objectif.
  • L’efficacité énergétique. Les systèmes que nous plaçons font l’objet d’une attention particulière pour que leur choix s’adapte le plus aux différentes contraintes du site. Il doit permettre aussi de diminuer au maximum les énergies primaires consommées.
  • La mise en place d’énergies renouvelable lorsque le contexte s’y prête permet une fois que les actions de sobriété et d’efficacité ont été menées de recourir a des énergies ayant un impact carbone plus faible